pompier_de_liliputiaHenry Mac Queen est un jeune garçon de la fin du siècle dernier vivant à New-York, près de Coney Island. A cette époque, l'ile n'est pas encore envahie d'immeubles, mais abrite de nombreux parcs d'attractions, cirques et autres foires d'amusement plus proches de Freaks que de Disneyland. Henry, son frère, sa soeur et ses parents s'y rendent fréquemment. Henry est un enfant comme les autres, qui joue, fait des bêtises, mais a un énorme défaut, du moins aux yeux de son père qui a de grandes ambitions politiques, à 6 ans, Henry cesse tout bonnement de grandir, et devient un embarras certain pour ce père si important...

Car Henry est un nain. Aussi, c'est naturellement qu'un jour il fait sa valise et se rend à Liliputia, un des quartiers de l'ile où ne vivent que des personnes de petites tailles. A Liliputia, tout est adapté : la taille des maisons, les voitures... et la ville est à elle seule une attraction pour les Grands.

Henry a la passion du feu, cette attirance trouve son origine dans son enfance ainsi que dans la perception qu'il a de lui-même, et va donc fonder la première garnison de pompiers de Liliputia et créer ainsi une légende ! Car Henry et les siens auront l'occasion de prouver leur valeur et obtenir une reconnaissance qui devrait aller de soi...

*

J'aime énormément cet album, du vrai bon Roca/Bernard ! J'y retrouve un peu de la magie de Jesus Betz que je n'avais plus vraiment trouvé dans les albums qui ont suivi L'indien de la Tour Eiffel. Comme d'habitude, les illustrations sont soignées, magnifiques, avec ce petit je-ne-sais-quoi qui fait la différence. Et cette lumière bon sang !

Le texte de Fred Bernard est très beau, de belles tournure et l'ambiance est palpable.

Là oui, je dépense mes sous et j'achète !

edit : comme elle me l'a demandé, je rajoute quelques images du dedans .... mais de très mauvaises qualité ! Les vrais sont tellement plus belles et lumineuses !

DSC01410

DSC01411

DSC01412